Santé et sécurité 2015

Retrouvez dans ce supplément les innovations, les produits et les meilleures pratiques pour assurer la sécurité des ouvriers sur les chantiers. Ce cahier thématique offre une vitrine privilégiée pour les fournisseurs de produits et services en lien avec la sécurité en construction.

 

Bâtir en toute sécurité

 

La prévention des accidents sur les chantiers de construction repose sur le respect de la réglementation, bien sûr, mais elle relève aussi d’une responsabilité partagée entre l’employeur et ses travailleurs.

Pour créer des conditions de travail sûres et saines, encore faut-il que le gestionnaire planifie les travaux de manière sécuritaire en s’assurant d’arrimer les actions de prévention et de production. Le travailleur, lui, doit non seulement respecter les consignes de sécurité, mais aussi être en mesure d’identifier les risques susceptibles de surgir, et de prévoir des moyens pour les éliminer, sinon les maîtriser.

Il faut également cesser de percevoir les dépenses en santé et sécurité comme des pertes, et considérer la prévention comme un investissement profitable pour l’entreprise. Parce que placer la santé et la sécurité du travail (SST) au coeur de ses priorités s’avère avantageux sur plus d’un plan. L’employeur qui gère bien son dossier en SST peut notamment réaliser d’importantes économies sur la cotisation qu’il verse à la Commission de la santé et de la sécurité du travail (CSST).

Les bénéfices associés à la prévention ne se limitent pas uniquement à des considérations pécuniaires. En s’attachant à créer un environnement de travail sécuritaire, l’employeur verra chuter le taux d’absentéisme et les pertes de temps associées aux accidents de travail. Parallèlement, il enregistrera des gains sur le plan de la productivité et de la qualité générale de ses ouvrages. Sans compter que le climat de travail et sa réputation d’employeur s’en trouveront grandement améliorés, ce qui se traduira par un taux de roulement moindre au sein de ses troupes.

La prévention n’est pas une option, elle s’impose. D’abord parce qu’il y a des êtres humains impliqués dans le processus de production et que ceux-ci ne sont pas à l’abri de défaillances. Ensuite parce que ces défaillances, si elles ne peuvent être évitées, ne devraient en aucun cas leur être fatales. Les travailleurs exercent leur métier pour gagner leur vie, pas pour la perdre !

Anik Girard
Directrice générale et éditrice

Sommaire

Tirer le meilleur d’une mutuelle de prévention

Optimiser la gestion de la santé et sécurité

Identifier les dangers, éliminer les risques

Faire échec aux accidents sur les chantiers

Faire la meilleure utilisation de l’équipement

Excaver en toute sécurité

S’adapter aux particularités des chantiers

Édition : Automne 2015
Directrice générale et éditrice : Anik Girard
Journalistes : Rénald Fortier, Marie Gagnon
Correctrice : Nathalie Larose
Conception graphique et responsable de la production : René-Claude Senécal
Photographe : Louise Leblanc

Abonnement

Pour s’abonner : 514 856-6600 ou 1 866 669-7326 ou Constructo.ca

 

Déjà publié(s)

Consultez l'éditorial et le sommaire des dernières publications.