Infrastructures et grands travaux 2010

Supplément thématique annuel du journal Constructo est dédié aux meilleures technologies et façons de faire dans le domaine des ouvrages routiers, ainsi que dans ceux de l’énergie et des travaux publics.

 

Priorité à la sécurité des travailleurs

Les chantiers routiers ne cessent de se multiplier aux quatre coins de la province, tout comme ceux touchant l’infrastructure municipale, exposant d’autant les travailleurs de la construction au danger. D’où l’importance pour les entrepreneurs et leurs employés d’élever la sécurité au rang de leurs priorités.
Les fractures, maux de dos, problèmes de surdité et autres lésions professionnelles se traduisent par des jours de travail perdus, et des hausses de cotisations à la CSST, qui coûtent cher aux entreprises. Sans parler des accidents qui, encore trop souvent, enlèvent la vie à des travailleurs.
Seize personnes sont décédées des suites d’un accident du travail dans la construction au Québec, tous secteurs confondus, l’an dernier. C’était deux de plus qu’en 2008 et le même nombre qu’en 2007. Du côté des lésions professionnelles, 6 881 cas ont été enregistrés par la CSST en 2009. C’était moins que l’année précédente, mais c’est encore beaucoup trop.
Bien que les statistiques de la CSST ne permettent pas d’identifier uniquement les incidents relatifs aux ouvrages routiers, reste que ces chantiers affichent une dangerosité élevée, tout comme ceux menés du côté de l’infrastructure municipale. Mais il existe aujourd’hui des équipements, des méthodes de travail et des consignes de sécurité qui permettent de faire échec au danger, ou à tout le moins d’y faire obstacle.
Certes, nombres d’entreprises du secteur génie et voirie affichent un comportement exemplaire à l’égard de la santé et de la sécurité du travail. Malheureusement, il y a toujours des entrepreneurs qui outrepassent les règles de sécurité les plus élémentaires pour sabrer dans leurs coûts d’exploitation ou pour réduire les délais d’exécution. C’est sans compter les travailleurs qui se croient au-dessus de tout danger. Ni les automobilistes qui font fi de la présence des chantiers et qui mettent en péril, par leur comportement délinquant, la sécurité de ceux qui s’y activent.
Les accidents n’arrivent pourtant pas qu’aux autres. Et c’est pourquoi on nous apprend épisodiquement dans l’actualité qu’un travailleur a été enseveli dans une tranchée non étançonnée, qu’un autre a fait une chute en effectuant des travaux en hauteur sans harnais de sécurité ou encore qu’un employé a été percuté par un véhicule lourd dont le conducteur a fait preuve de négligence. La CSST martèle ses appels à la sécurité chaque année, le MTQ ne cesse de resserrer ses consignes sécuritaires et l’ASP Construction offre des formations pour prévenir le pire sur les chantiers, pour ne citer que ces initiatives. Les messages sont lancés, reste à les écouter ; les outils de prévention existent, reste à en faire bon usage.
Les entrepreneurs sont en affaires pour créer de la richesse ; leur place est dans les pages économiques des journaux et des publications spécialisées, pas dans celles des faits divers. Les travailleurs, eux, exercent leur métier pour gagner leur vie, certainement pas pour la perdre !

Anik Girard
Directrice générale et éditrice

SOMMAIRE

Billet
Priorité à la sécurité des travailleurs

La Romaine sous le signe de l’innovation
Hydro-Québec Équipement mettra à profit de nouvelles façons de faire à la Romaine.

Eastmain-1-a – Sarcelle – Rupert : 75 % des travaux complétés
La construction du complexe hydroélectrique progresse rondement.

Eastmain-1-a : place au béton préfabriqué
Le recours au béton préfabriqué aura permis de réduire la facture.

Tour de force à la centrale La Tuque
Un projet aux multiples défis techniques relevés avec brio.

Petit pont, grande innovation
La structure levante du nouveau pont no 9 à Saint-Jean-sur-Richelieu.

Concilier architecture et infrastructure
Le concept architectural ayant guidé les choix structuraux du pont Patrick-Hackett à Granby.

Réhabiliter une infrastructure sans bavures
L’exemple de la réhabilitation d’un réseau d’aqueduc réalisé sur la route 117 à Blainville.

L’ACRGTQ voit d’un bon oeil la création du FORT
Mais elle déplore que son administration ne relève pas d’une agence indépendante.

Qualification : nouvel avis du MTQ à l’automne
Autre occasion de qualification pour réaliser des travaux sur des structures complexes.

Assurer la sécurité sur les chantiers routiers
Tour d’horizon des précautions qui s’imposent avant, pendant et après les travaux.

La thermographie fait son chemin au MTQ
Le recours à la thermographie se veut de plus en plus incontournable pour le MTQ.

Prix génie-voirie en développement durable, prise 4 !
Jusqu’au 30 octobre 2010 pour poser votre candidature à la 4e édition du concours.

Le perfectionnement, un choix gagnant
Former sa main-d’oeuvre, c’est rentable.
Pavage Coco en témoigne.

Vers un recours accru au financement privé
Le privé sera davantage présent dans les infrastructures publiques.

Matériaux bitumineux : des recettes améliorées
Les matériaux bitumineux ne cessent de s’améliorer au Québec.

Pour en finir avec l’excavation à l’aveuglette
L’importance de toujours formuler une demande de repérage avant de creuser.

A30 : les travaux progressent comme prévu
Tout indique à ce jour que les échéanciers seront respectés à l’est et à l’ouest.

Un festival d’ouvrages d’infrastructures
Les travaux d’infrastructures liés à l’aménagement du Quartier des spectacles de Montréal.

Le pont de Québec sous la loupe
Vers une évaluation détaillée de l’état des éléments structuraux.

Le béton drainant fait son apparition
Le béton drainant se pointe peu à peu en sol québécois.

La technologie au service des infrastructures
Le Québec à l’avant-garde dans la réhabilitation des infrastructures urbaines.

Un guide pour les travaux d’aqueduc et d’égouts
Un nouvel outil à la disposition des petites municipalités québécoises.

Aqueduc et égouts : les coûts socio-économiques
Savoir calculer les coûts socio-économiques du renouvellement des conduites souterraines.

Pour y voir plus clair en inspection d’égouts
Vers un protocole standard d’inspection télévisée des conduites et des regards d’égout.

Édition : Juin 2010
Directrice générale et éditrice : Anik Girard
Rédaction : Jean-François Barbe, Michel De Smet, Rénald Fortier, Marie Gagnon, Jean Garon
Correctrice : Monique Lalonde
Conception graphique et responsable de la production : René-Claude Senécal
Photographe : Denis Bernier

Abonnement

Pour s’abonner : 514 856-6600 ou 1 866 669-7326 ou Constructo.ca