Bâtiment 2013

Supplément thématique annuel du journal Constructo axé sur l'innovation technique et technologique, particulièrement sous l'angle de la construction écologique et de l'efficacité énergétique.

 

Repousser les limites

L’adhésion à la construction durable contribue peu à peu à changer les façons de faire dans le bâtiment au Québec. C’est que depuis une dizaine d’années maintenant, elle enjoint aux différents acteurs de l’industrie de penser les projets autrement et de travailler collectivement à la recherche de solutions toujours plus performantes. Non seulement pour protéger l’environnement et préserver les ressources naturelles, mais aussi pour offrir un milieu de vie sain et confortable aux usagers des immeubles.
Avec du recul, force est de constater que le système d’évaluation LEED est rapidement devenu la figure emblématique du bâtiment durable en sol québécois, du moins du côté des nouvelles constructions et des agrandissements majeurs. Les projets visant cette certification n’ont cessé de se multiplier ces dernières années. Si un bâtiment, celui de la Maison du développement durable, a même atteint le niveau LEED Platine, et que d’autres attendent de le rejoindre au sommet, il reste qu’aucun projet n’a encore adhéré au Living Building Challenge en sol québécois.
Lancé dans sa version 1.0 à l’automne 2006 par Cascadia Region Green Building Council, qui s’active sur la côte du Pacifique Nord, le Living Building Challenge élève le seuil de performance environnementale et définit la mesure de durabilité la plus avancée dans le milieu bâti.
Il est vrai que le Living Building Challenge place très haut la barre puisqu’il ne compte que des prérequis et qu’un projet doit nécessairement satisfaire toutes ces exigences pour être certifié. Mais pour contribuer à repousser encore plus loin les limites du bâtiment durable, il est à souhaiter qu’un donneur d’ouvrage en vienne à briser la glace au Québec.
En ce sens, il faut saluer les efforts déployés par le Collaboratif Building Challenge : Montréal qui lançait récemment, avec la collaboration de la Section du Québec du Conseil du bâtiment durable du Canada, la version française de la norme Living Building Challenge 2.1 – Défi du bâtiment vivant. Et qui lancera, au début de 2014, le rapport Défis et pistes de solution à la certification Living Building Challenge au Québec. Ce sont là autant d’initiatives qui ne pourront que faciliter la réalisation d’un projet québécois du genre à plus ou moins brève échéance.

Anik Girard
Directrice générale et éditrice

Sommaire

Billet
Repousser les limites

Durabilité pour le Cégep de Sherbrooke
Certifié carboneutre, l’établissement vise LEED-EB

Vers des bâtiments à haut rendement
Zoom sur les recherches d’Andreas Athienitis

Construire un centre des loisirs autrement
Westmount joue la carte de la construction souterraine

Novoclimat prend de la hauteur
La certification accessible au grand bâtiment multilogement

Convertir une vieille église en en bâtiment durable
La future bibliothèque de Lachute

Faire le plein d’économies d’énergie
Programme d’efficacité énergétique à l’Hôpital Notre-Dame

Une toiture unique en Amérique du Nord
Le toit en bois du futur Centre de soccer de Montréal

Nettoyer la maçonnerie sans agents chimiques
Regard sur une nouvelle technologie
Une ossature de bois sur 10 étages
Une première dans l’écoquartier

Édition : Décembre 2013
Directrice générale et éditrice : Anik Girard
Rédaction : Rénald Fortier, Marie Gagon et Marie-Ève Sirois
Correctrice : Monique Lalonde
Conception graphique et responsable de la production : René-Claude Senécal
Photo de couverture : Denis Bernier

Abonnement

Pour s’abonner : 514 856-6600 ou 1 866 669-7326 ou Constructo.ca

 

Déjà publié(s)

Consultez l'éditorial et le sommaire des dernières publications.